top of page

L’hypersensibilité est le fait de ressentir profondément et absorber les émotions, les états d’âme et le stress de son environnement. Comme si ces personnes avaient des antennes très développées qui leur permettent de capter facilement les informations subtiles  autour d’eux. Or, l'hypersensibilité est une dérégulation du système nerveux qui manque de frontières. Il est possible d'apprendre à rester sensitif sans être envahi. 

Régulation émotionnelle

L'auto-régulation émotionnelle se fait à partir de son corps et non sa tête en acceuillant ce qui est là et en allant rencontrer les impressions sensorielles qui contractent dans le corps. Il faut apprendre à lire, sentir, comprendre et traiter ses émotions  sans construire une histoire mentale dans son esprit ("c'est tellement terrible, injuste, je suis misérable") qui amplifiera l'émotion et vous fera sentir victime. 

PRÉSENCE

Développer sa présence et son ancrage au corps permet de revenir dans le réel et l'instant présent. Il s'agit de la base la plus importante à acquérir pour sa santé émotionnelle et mentale. Tout repose sur cette qualité de présence à soi. 

Dépendance et Codépendance

Sortir de ces dynamiques de dépendances permet d'établir des relations authentiques et réelles qui sont alignées à son être. Ces formes de dépendances ne sont que des stratégies développées pour compenser sa peur et sa croyance qu'on ne peut exister pleinement et entièrement. Dans les deux formes, il y a un surinvestissement et suradaptation à la relation qui cache des blessures d'attachements.  

L'intimité émotionnelle

L’intimité émotionnelle est le fait de voir, sentir, comprendre et refléter les émotions de son partenaire, puis être en mesure s’harmoniser avec lui - en raison de son désir d’engagement et de connection réelle. La première partie est le partage vulnérable, et la seconde, le reflet empathique. Ces deux éléments sont absolument nécessaire pour créer l'harmonisation dans le couple ("attunement"). 

La peur de l'abandon

C’est la peur profonde d’être abandonné et de vivre une perte affective. Elle se manifeste par de l'anxiété de séparation, une forme de dépendance à son partenaire. Une des blessures affectives la plus profonde qui cache des carences et des traumas affectifs. 

L'évitement émotionnel

Les stratégies utilisées pour éviter ses émotions :

  • Ignorer ou minimiser vos émotions

  • Intellectualiser/rationnaliser et sur-analyser ce que vous ressentez

  • Ruminer sur d’autres problèmes (déplacement)

  • Manger, boire pour s’engourdir

  • Avoir un comportement compulsif (médias sociaux, textes, sexe, drogue, toute dépendance)

  • Être très occupé pour ne pas sentir et s’épuiser

  • Projeter sur l’autre, se victimiser

L'attachement

Notre style d’attachement détermine nos patterns relationnels et la façon dont on gère nos besoins fondamentaux de sécurité, de connection et d'autonomie  dans la relation - lesquels ont été ou non satisfaits  dans la petite enfance – et comment ce rapport de proximité/distance se joue à travers la danse de la relation. L'attachement est la fondation de notre sécurité affective intérieure avec soi, les autres et le monde. 

Émotions

Nos émotions et nos ressentis sont comme des indicateurs sur notre tableau de bord de navigation pour nous aider à faire des choix, à prendre action, nous indiquer si une situation est satisfaisante ou bénéfique pour notre bien-être, survie et évolution. 

La thérapie centrée sur les émotions aide à identifier, vivre, exprimer, accepter et comprendre ses émotions pour les utiliser comme des régulateurs. Le tout pour se remettre dans le mouvement fluide de la vie.  

Schéma: "Not good enough"

Le sentiment profond de ne pas être assez ou d'être imparfait. Ce schéma réfère à un sentiment d’insécurité quant à sa valeur personnelle. Ce schéma affecte négativement l’estime de soi, lequel est teinté d’un sentiment d’infériorité, d’inadéquation ou de défectuosité. La deuxième blessure  la plus profonde et primaire après l'abandon.  

L'addiction/Dépendances

Les troubles de dépendances ne sont pas en soi le vraie problème; c'est le symptôme d'un mal-être profond que l'individu n'arrive pas à solutionner. L'addiction permet de se donner une illusion de jouissance d'exister ou un réconfort face à une souffrance plus profonde. C'est une stratégie pour sentir et ne pas sentir. 

Dépression

La dépression est une perte de connexion avec soi-même et le pouvoir de créer sa vie selon ses besoins et ses désirs. On retrouve une grande impuissance, une stagnation et des émotions bloquées dans le corps. 

Communication dans le couple

Lorsqu’il y a une base sécuritaire qui encourage la vulnérabilité, l’écoute, la réception et l’empathie mutuelle vous avez alors un grand potentiel de grandir et de vous épanouir dans une relation durable et solide peu importe les épreuves. Pour cela, il faut apprendre le langage contourné de l'attachement. 

L'épuisemnet profesionnel/Burn-out

L'épuisement est une perte de sa directionnalité et de son rythme naturel. C'est le fait de trop résister dans la mauvaise direction qui amène une surcharge et sursollicitation du système nerveux/émotionnel. L'épuisement est un appel pour revenir à l'essence et l'essentiel de la vie. 

bottom of page