L'intuition

pourquoi parler de l'intuition ?

There is a voice that doesn’t use words, listen.

Rumi

Parce que l'intuition est inhérente à l'être humain.

 

Pour accèder à son intégrité et entièreté, l'humain n'a pas le choix de reconnaître et apprivoiser son langage inné  intérieur, sans quoi ses valeurs, ses choix et actions ne seront pas congruents. C'est là que l'on parle "d'alignement" interieur et de reconnexion à soi. 

Ma définition de l’intuition reste très simple et pragmatique : l’intuition est ce qui nous est de plus naturelle et innée; une intelligence qui « pense » avec des ressentis, des images et un langage symbolique au-delà des mots. L’intuition est la capacité de saisir et accéder à une information, sans recours au raisonnement logique, à la raison ou la déduction. C’est une faculté innée du cerveau droit que nous avons tous, mais que nous ne savons plus comment la maitriser à force de survaloriser la pensée linéaire et logique.  

L’intuition est tellement primaire et intrinsèque que c’est elle qui apparaît en premier dans le développement de l’enfant pour appréhender le monde, survivre et socialiser. Tous les enfants sont très intuitifs jusqu’à l’âge du développement cognitif (7 ans).

Ainsi, l'intuition est le langage du ressenti, de l'imaginaire et de l'énergétique. 

____________________________________________________________________________________________________________

Selon les neuroscientifiques, l’intuition provient de l’hémisphère droit du cerveau

 

« Le cerveau gauche se concentre sur les détails. Ce qui en ferait le siège naturel de l'habileté mentale, nous aidant à réagir devant la série des perceptions fragmentaires continues de ce que nous voyons, habileté telle que celle de reconnaître le visage d'un ami au milieu de la foule, ou d'aligner des mots pour en faire une phrase. Le cerveau droit quant à lui se concentre sur un plan plus vaste, plus large, plus général. Les chercheurs pensent qu'il a une vue panoramique lui permettant d'avoir une bonne vision générale des connexions, cet hémisphère est plus apte à se représenter la position des objets dans l'espace et à traiter des aspects plus émotionnels et métaphoriques du langage. Pour faire plus bref et condensé : un côté du cerveau pense et voit dans un angle large pendant que l'autre zoom plutôt sur les détails. » Tirée de l’article :

 

http://www.medecine.upstlse.fr/du_diu/fichiers/ametepe/Article%20Cerveau%20droit.pdf